Armand Rassenfosse (1862 – 1934), Nu aux pantoufles rouges, huile sur carton, 35 x 26,8 cm, non daté, Collection particulière.
Sophie langohr, Le genre, une étude d’après Armand Rassenfosse, photographie couleur marouflée sur aluminium, 35 x 26,8 cm, 2014.

Dans la foulée des Gender Cafés, la SPACE Collection et le Madmusée (Liège) proposent une exposition intitulée Ambigu.
Elle montre une sélection d’oeuvres de différentes périodes et provenances qui abordent, de manière souvent poétique, les questions de l’identité et de l’image.

Abordant cette question du genre, Sophie Langohr revisite un nu féminin à l’allure androgyne d’Armand Rassenfosse, tableau
qu'elle a issu pour l'occasion d’une collection privée liégeoise. Détournant le tableau "maladroit", elle recompose le nu en prélevant des détails dans des reproductions d'oeuvres académiques antécédentes. Le visage et le sein appartiennent à une Baigneuse de Bouguereau, l’épaule à une autre Baigneuse célèbre, celle de Dominique Ingres. Le dos, la fesse et la cuisse proviennent d’une photographie académique, à l’usage des artistes, signée par Gaudenzio Marconi et le mollet d'un nu masculin de Nicolas Abildgaard. Ainsi pose-t-elle la question de la copie, du bon goût, du canon et de la norme du genre pictural.
C’est même là comme une étude de genre.